Le Njansan

il y a quelque temps j’ai entrepris de présenter les différentes épices utilisées dans la cuisine camerounaise et africaine en générale. j’avais inauguré cette catégorie par la Maniguette (bongo). aujourd’hui je vous présente le Njansan ( Ricinodendron heudelotii), à cause de son arôme très prononcé mais également très apprécié, est très utilisées dans l’alimentation en Afrique, en particulier en Côte d’Ivoire, Cameroun …. Le njansan est utilisé dans l’assaisonnement de sauces, grillades, de garniture et en accompagnement.

En Angola on l’appelle Munguella  en RDC (ex Zaire) Bofeko , au Ghana Wama, Okhuen au Nigéria … Djansang, Essang, Ezezang and Njasang au Cameroun.

Il est extrait d’un arbre d’ombrage, abritant les chenilles comestibles et les champignons. Les feuilles peuvent servir de fourrage en saison sèche pour les chèvres et les moutons.  

Ses fruits sont très importants car fournissent des graines oléagineuses riches en valeurs énergétiques, lipides, glucides, protéines et calcium.

La poudre des graines est utilisée pour épaissir et améliorer le goût des sauces.

Les graines peuvent être consommées directement après extraction et produisent également une huile consommée directement et utilisée en pharmacie.

Les écorces servent à la confection des potions visant à soigner plusieurs maladies.

Les noyaux non concassés sont utilisés pour jouer au songho ou awalé et comme sonnette lorsqu’elles sont dans un bocal à percussions.

Le bois est utilisé en petite menuiserie pour fabriquer les ustensiles de cuisine ou des instruments de musique traditionnelle.

 

Print Friendly, PDF & Email

Check Also

Travers de porc grillés au Njansan

Les grillades de travers de porc sont très populaires dans la cuisine asiatique que j’aime …

16 comments

  1. merci pour cette jolie découverte!

  2. Alice stp j’aimerais avoir le nom de cette épice en français pour pouvoir l’acheter car je ne l’ai jamais vu ici au bénin.tu peux me l’envoyer inbox?

  3. coucou
    dites moi ou trouver le ndansan??et le pebé pour le poulet dg???
    merci d avance
    bonne continuation
    anne

  4. Bonjour Alice,
    Un grand merci pour ce blog qui me permet d’être à la hauteur dans la cuisine – mon mari est Camerounais. Moi je suis Polonaise, j’assure pour tout ce qui est bigos, barszcz, zurek, etc, mais la cuisine camerounaise est à des année lumière de ce que je connais. Heureusement, il y a ce excellent blog.
    J’ai une question concernant le njansan: je l’avais dans les mains plusieurs fois et à chaque fois je reculais devant son utilisation, parce qu’il sentait rance. Est-ce que c’est normal?
    Dans quel plats on peut utiliser?
    Un grand merci d’avance pour vos éclarcissements.
    Miroslava

  5. Bonjour Alice encore merci pour ces informations que tu nous donnes, toutefois j’aimerais savoir si pour le djansang il y’a des épices qui sont déconseillés d’associer, de plus au pays j’ai remarqué que beaucoup associe je djansang et le pèbè dans les grillades ainsi que le poiver noir et blanc est t’il recommandé de le faire, merci pour tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *