L’attiéké est un mets à base de manioc. Spécialité ivoirienne, l’attiéké est traditionnellement produit par les femmes, des équipes constituées dans le village se groupant pour la production. Sa consommation est tellement forte que des usines ont été construites pour le fabriquer. L’attiéké connaît non seulement le succès en Côte d’Ivoire mais il est aussi exporté sous forme déshydratée vers les pays européens, et sous forme de boules (sa présentation locale habituelle) vers les autres pays africains de la sous-région occidentale.

Fabrication

Le manioc est épluché, broyé et mélangé à une petite quantité de manioc auparavant fermenté, puis la pâte ainsi obtenue est mise à nouveau à fermenter pendant un à deux jours. Au bout du temps de fermentation qui aura permis d’éliminer en grande partie l’acide cyanhydrique que contient naturellement le manioc, la pâte est essorée, tamisée, séchée et vannée, puis mise à cuire à la vapeur. Après quelques minutes de cuisson, l’attiéké est prêt à être consommé.

L’attiéké est pourvu d’un goût très légèrement acide et d’une odeur franche. Les palais les moins affinés ne sentent pas de différence avec le couscous de blé. Pourtant, sa couleur plus claire, sa texture plus élastique et plus collante, son aspect légèrement translucide les différencie bien. Son parfum est typique. Il se consomme traditionnellement en accompagnement de viandes ou de poissons, souvent avec une sauce dans la partie sud de la Côte d’ivoire, et se mange avec les doigts après qu’on en a formé de petites boulettes. Il a la réputation de faire dormir. Certains diront que c’est parce qu’il rassasie bien, d’autres parce qu’il a une haute teneur en amidon. L’attiéké est composé à plus de 95% de glucides et est très pauvre en lipides (environ 2%) ainsi qu’en protides (moins de 2%). Sa valeur calorique est faible, avec environ 350 kCal pour 100 g.

Source

Ma Cuisson

pour 2 personnes

[box type= »shadow » align= » » class= » » width= » »]

  • 250g d’attiéké
  • 200ml d’eau tiède
  • 1cs d’huile d’olive (facultatif)[/box]

Préparation

  • versez 250g d’attiéké cru dans une casserole

  • ajoutez y 200ml d’eau tiède

  • mélangez jusqu’à ce que l’attiéké absorbe toute l’eau

  • couvrez et laissez reposer 5-8mn

  • au bout de ce temps, l’attiéké aura pris du volume,

  • rajoutez 1cs d’huile d’olive ou celle de votre choix et mélangez bien (si vous ne souhaitez pas ajoutez d’huile passez à l’étape suivante)

  • mettez la casserole à feu très doux et faites chauffer pendant 3-5 mn en remuant constamment à la main ou à la fourchette pour éviter que les grains ne collent

 

  • servez aussitôt,

il se consomme généralement tiède pour accompagner une sauce.

vous pouvez le consommer en taboulé

ou pour un couscous

il remplacera valablement la semoule de blé dans vos préparations.

Bon appétit!

Print Friendly, PDF & Email