Le Gingembre

gingembre
FAMILLE
: Zingibéracées.

APPELLATIONS : Ginger (Anglais). „Coco-bianco „ (Béti-Cameroun)

PARTIES UTILISÉES : Rhizome (racines) et Feuilles

COMPOSITION : Huile essentielle (env.2%) Gingérols, Géranial, Amidon, Camphre.

C’est une plante herbacée à port de roseau, dont les rhizomes en forme de mains sont divisés en nodosités grosses comme le pouce. Il est surtout employé comme épice, mais également pour ses propriétés toniques et digestives. Il augmente de façon significative le flux salivaire et dynamise l’activité de la musculature intestinale. Ce qui le rend efficace contre l’inappétence et les gastrites subacides. Son action antiémétique le rend particulièrement apte à lutter contre le « mal des transports », souvent accompagné de symptômes de nausées ou de vertiges. Il est souvent utilisé naturellement comme épice, mais aussi comme fébrifuge, comme digestif ou anti-vomitif, mais surtout comme remède préventif contre la peste.

gingembre

Principes actifs et propriétés

  • Antioxydant : Protège les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Une quarantaine de composés antioxydants ont été découverts dans le gingembre. Certains d’entre eux seraient résistants à la chaleur et pourraient même être libérés durant la cuisson, ce qui pourrait expliquer l’augmentation de l’activité antioxydante du gingembre cuit. Le gingembre moulu se situe au troisième rang quant à son contenu en antioxydants parmi plus de 1 000 aliments analysés. À la suite d’une trentaine d’analyses effectuées, le gingembre, ainsi que le curcuma, la menthe, la coriandre, le brocoli et les choux de Bruxelles, se sont classés parmi les quatorze végétaux frais les plus fortement antioxydants. En consommant du gingembre avec de l’ail et/ou de l’oignon on créerait une synergie entre leurs différents composés antioxydants. Ce qui leur permettrait de surpasser leurs effets antioxydants individuels. Le principal composé actif responsable du goût piquant du gingembre frais est le Gingérol. Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes sont bien connues et son potentiel anticancer est démontré in vitro.

gingembre

  • Nausées et vomissements. Plusieurs études ont évalué l’effet antiémétique (la capacité de prévenir ou d’arrêter les nausées et les vomissements) attribué au gingembre. D’abord, deux études révèlent que la consommation de 0,5 g à 1,5 g de gingembre en poudre (sous forme de capsules) pourrait être efficace pour traiter les nausées et les vomissements durant la grossesse. A noter que  1 g à 2 g de gingembre en poudre équivaut à environ 10 g de gingembre frais.
  • Digestion : le gingembre pourrait stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, résultant en une digestion plus rapide des aliments
  • Inflammation. Les propriétés anti-inflammatoires de certains constituants du gingembre sont reconnues depuis fort longtemps.
  • Il posséderait des vertus aphrodisiaques

Nutriments les plus importants

 

  • Manganèse. Le gingembre moulu est une excellente source de manganèse pour la femme et une bonne source pour l’homme, leurs besoins en ce minéral étant différents. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.
  • Cuivre. Le gingembre cru est une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Que vaut une « portion » de gingembre?

Poids/volume    Gingembre cru (racine)       23 g (60 ml) Gingembre séché moulu,2 g (5 ml)
Calories    19 6
Protéines    0,4 g 0,2 g
Glucides    4,2 g 1,3 g
Lipides    0,2 g 0,1 g
Fibres alimentaires    0,5 g 0,2 g

Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2005.

gingembre

Précautions :

 Différentes propriétés attribuées au gingembre (telles que des effets anticoagulant et hypoglycémiant) laissent supposer que sa consommation pourrait interférer avec certains médicaments, plantes ou suppléments, en augmentant leurs effets. À ce sujet, plusieurs auteurs recommandent aux personnes prenant des médicaments pour le sang (tel que l’aspirine) ou avant une chirurgie, d’éviter de consommer de grandes quantités de gingembre afin de diminuer les risques de saignements excessifs.  De plus, de grandes doses de gingembre pourraient interférer avec les médicaments pour le cœur (effet cardiotonique) et les médicaments pour le diabète (action hypoglycémiante). Ces risques d’interaction sont cependant théoriques et n’ont pas nécessairement été observés chez des patients. De plus il semblerait que l’un des composants du gingembre ait des effets abortifs, son utilisation est donc contre-indiquée durant la grossesse.  Son emploi est déconseillé en cas de calculs biliaires.

Usages culinaires

gingembre

  •  Râpé ou haché frais, le rhizome de gingembre s’utilise dans les plats, les soupes, les ragoûts et les plats de poisson. En boisson.
  •  Confit ou cristallisé, il entre dans la composition de biscuits gâteaux ou autres desserts. Haché finement, il est excellent dans de la crème fouettée.
  • Séché et moulu, il convient aux pains, pâtisseries, confiseries, poudings et entremets. Il entre dans la composition du quatre-épices, dont on se sert pour assaisonner les plats mijotés.
  • Les feuilles sont parfois utilisées au Cameroun, en remplacement des feuilles de cardamome sauvage (Odzom en Béti-Cameroun), pour aromatiser le plat appelé  Ndomba (viande ou poisson).

     gingembre

       Conservation du gingembre frais

  • Au réfrigérateur, le conserver sur une tablette et non dans le tiroir à légumes qui est trop humide, ce qui risque de favoriser le développement de moisissures.
  • Mettre les rhizomes entiers, râpés, ou haché dans un bocal, les couvrir de vinaigre de xérès, d’huile végétale ou de brandy, fermer et réfrigérer.
  • Au congélateur : il suffit d’en sortir un morceau, et de le râper tandis qu’il est encore gelé.
  •  En morceaux, on le pèle et le coupe en rondelles, il séchera en quelques jours à la température ambiante.

Sources

Passeport santé

africa plants

Print Friendly, PDF & Email

Check Also

Velouté de patates douces au gingembre & rhum

Avec les températures qui baissent, c’est le retour des soupes et veloutés. En ce moment …

5 comments

  1. Bonjour! Je comprends maintenant pour quoi le jus de gingembre est si prisé par les invités lors des fêtes et cérémonies. Le gingembre a beaucoup de vertus! Mais peut être déconseillé dans certains cas comme la grossesse. Merci Alice pour ton article, je consommais le gingembre sans vraiment le connaître et je le conservais dans le tiroir à légumes! Il ne durait jamais à cause de la moisissure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *