Le Macabo

LE MACABO
Macabo blanc

Le macabo est l’un des produits qui constituent l’alimentation de base au Cameroun . De son nom scientifique, «  Xanthosoma Sagittifolium », parfois dénommé Arum sagittifolium, est plus couramment appelé chou Caraïbe, malanga, ou encore Macabo en Afrique.

LE MACABO
Macabo rouge

On rencontre cette plante vivace à rhizome tubéreux dans de nombreuses zones tropicales, où ses tubercules sont fréquemment consommés. C’est une plante aux larges feuilles, qui est capable de pousser jusqu’à 3 m de hauteur en zone tropicale humide. Bien que cette plante soit d’origine tropicale, sa souche est capable de résister à des gels conséquents, de l’ordre de -10°C environ, ce qui en fait une plante de choix à tester en zone fraîche pour donner en été un aspect tropical à son jardin.

LE MACABO
Macabo blanc

Sa richesse en sucres lents et en amidon fait de lui un aliment privilégié pour les sportifs mais aussi, pour ceux qui font attention à leur ligne, car en se transformant progressivement, l’amidon fournit de l’énergie mais apporte peu de matières grasses.  Pour 100g il contient, 2.2g de protéine, 0.2g de lipide et 32g de glucides (source)

LE MACABO
Macabo rouge

Cet aliment permet de diversifier nos habitudes alimentaires et répond aux recommandations des diététiciens. Il peut se consommer râper ou bouilli, et parfois frit ou cuit en robe de champ sur un barbecue.

LE MACABO
Macabo blanc

Le Macabo n’est pas facile à conserver, aussi est-il préférable de ne le déterrer qu’au moment de le consommer.

S’il faut l’acheter, il faut éviter ceux qui ont des blessures. Moi je le conserve au congélateur et le sort au moment de le consommer avant de le faire cuire.

LE MACABO
Macabo rouge
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *