Accueil / CULTURE / Ma Musique / Charlotte Mbango

Charlotte Mbango

Choriste dès son plus jeune âge, et issue de la lignée artistique d’Eboa Lotin, s’illustre à travers des concerts scolaires au point que ses talents ne souffrent d’aucune incertitude, Mbango Same Charlotte Odette de son vrai nom , participe d’abord à de nombreux concerts scolaires et évolue avec les groupes negro spirituals. Elle décide par la suite de partir pour Paris, et entre dans le circuit musical via son cousin Joe Mboulé. A Paris, elle démarre une carrière en accompagnant des artistes de renom international comme Manu Dibango.

Détentrice d’une maîtrise de marketing, Charlotte Mbango se lance dans une carrière solo et arrive sur la scène musicale en 1987 avec un album intitulé « Nostalgie », avec en particulier le titre « Dikom lam la moto » qui lui permet de rencontrer son public.

La « grande prêtresse du makossa » va marquer de son empreinte ce genre musical emblématique du Cameroun, notamment avec le fameux « Konkai makossa », signé Guy Lobé. Un tube, qui lui vaut un disque d’or en 1988 remis par le couturier Paco Rabane.

Très pieuse, Charlotte Mbango enregistra aussi des cantiques religieux chantés en langue Douala. En tout, elle a sorti une dizaine d’albums et a reçu le Tamani d’honneur lors des Tamani d’or à Bamako en 2003.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi

Remember Makossa

Geo Maso et Joey Etonde, que de belles Mélodies!!!!

Laisser un commentaire